<

ARCACHON - AOUT 2010

>


Vacances à Arcachon avec Pierre et Matthieu


VENDREDI 13 (!) AOUT : BORDEAUX


Pour éviter les bouchons du samedi, on prend la route vendredi. Départ 10h pile de Lille. Arrivée à Bordeaux à 18h après une route sans difficultés. Matthieu fait plus de 300 km en conduite accompagnée sur l’A10. 

Arrivée au Kyriad de Bordeaux Lac ... en face d’un karting indoor dont la ventilation fait énormément de bruit ! Et la clim de la chambre, elle, est en panne.

Souper à l’Hippopotamus le plus proche, puis visite de Bordeaux : découverte de l’aménagement des quais, au soleil couchant. C’est magnifique et cela met en valeur les superbes façades qui bordent les quais. Et le Pont de Pierre enjambe toujours la Garonne, mais il est maintenant traversé par le Tramway ‘sans fil’. Passage dans la vieille ville où les nombreuses terrasses sont bien occupées par cette douce soirée d’été (douce, mais néanmoins pas chaude).


SAMEDI 14 AOUT : ARRIVEE A ARCACHON


Après un bon petit-déjeuner au Kyriad, Matthieu prend le volant jusqu’à Arcachon, par la nationale pour éviter d’éventuels bouchons. Aucun problème et arrivée un peu avant midi. La petite maison louée se présente bien : style extérieur typique du Bassin, jolie terrasse bois ombragée, palmier, intérieur modernisé et confortable. Petite particularité : la cuisine est dans un petit local séparé. Quant aux voisins d’en face, ils ne devraient pas faire trop de bruit ... c’est le cimetière.


Après un peu de rangement, on reprend la voiture. Pierre me dépose avec Matthieu au Décathlon de La Teste où nous achetons deux vélos à 99€ (des Rockrider 5.0 très corrects) que nous essayerons de revendre en fin de séjour. Pierre a le courage d’aller faire les grosses courses au Carrefour de La Teste. Matthieu et moi revenons à la maison par la piste cyclable. Nous mangeons quelques mures au passage.


Catastrophe : on ne reçoit pas la 3G à la maison, et même le Edge est quasiment inutilisable : c’est le drame, 15j sans Internet à disposition !

Après quelques bonnes pâtes bien méritées et un peu de farniente, nous partons pour la plage vers 17h. Première petite séance de bronzage et de sieste sur la plage. Et juste pour le principe, Matthieu et moi allons nous baigner ... deux minutes.


Apéritif sur la terrasse, allumage de barbecue, début de souper sur la terrasse ... et migration rapide dans la salle à manger car la pluie commence à tomber ! Il pleuvra une bonne partie de la nuit.


DIMANCHE 15 AOUT : 1ERE JOURNEE ... TRANQUILLE


Lever tardif ... c’est les vacances !

Petit dèj, farniente et on part faire une petite boucle à vélo par Le Pyla sur Mer et retour par La Teste et Arcachon. Une quinzaine de kilomètres.

Vers 17h, direction la plage ... et averse au moment d’accrocher les vélos pour aller sur le sable ... mais derrière le gros nuage, on voit le ciel bleu : alors on patiente sous un arbre et quand l’averse est terminée, on va s’installer sur la plage. Il fait quand même un peu frais. Matthieu fait une petite étude de fonction simple (y=4x-7/2x-5) et on tente de deviner la formule de la somme des termes d’une suite géométrique ... sans grand succès.


Après un allumage poussif du barbecue et un souper simple à l’intérieur car il fait toujours un peu frais, on regarde quelques épisodes de Top Gear (celui sur la Reliant Robin en particulier), puis on sort regarder le feu d’artifice d’Arcachon depuis la maison : on ne voit pas tout, mais quand même, beau bouquet final. Et puis on s’amuse à regarder toutes les voitures qui reviennent du feu d’artifice en jouant à celui que sera le premier à trouver la marque et le modèle de chaque voiture qui arrive au rond-point.

Ensuite, Matthieu et moi prenons la voiture pour trouver un endroit qui reçoit la 3G : eh oui, il faut bien charger les photos, publier les blogs, etc ! De vrais addicts ...


LUNDI 16 AOUT : PLAGE


Aujourd’hui, plage au Moulleau (sur le Bassin) à 13h00 et plage à La Sallie Nord (Océan) à 17h. 

Au Moulleau, il fait vraiment beau. A 13h, la plage est tranquille, juste perturbée par le bruit des bateaux à moteur qui vont vers le Banc d’Arguin. La marée est descendante : c’est assez rigolo de voir quelques nageurs qui passent à toute vitesse devant la plage, dans le sens du courant. A l’inverse, c’est nettement plus sportif d’essayer de nager à contre-courant : à la brasse, au mieux, on fait du sur-place !


Pour la Sallie, Pierre prend le vélo (pas loin de 20km) et c’est moi qui prendrai le vélo pour le retour. L’océan est assez calme (drapeau vert), pas de quoi se faire de gros rouleaux avec le body-board. Et comme on est en fin de journée, pas besoin de crème solaire 😀



Souper sur la terrasse pour la première fois (il ne pleut pas, il fait doux ...)

Une petite partie de UNO. On prend un pari : si Matthieu gagne, on va manger une glace au Moulleau et Matthieu pourra faire de la 3G ... Pas de chance, il a perdu Sad Pas de Uno, pas de chocolat !


MARDI 17 AOUT : PLAGE ENCORE


Globalement, même programme que la veille : plage du Moulleau vers 13h et La Sallie en fin d’après-midi. La différence : cette fois, on est allé tous les trois à vélo à la Sallie, soit quand même 21 km aller et autant retour, avec quelques montées. Le vélo de Pierre a la mauvaise idée de dérailler trop souvent. Par contre, à vélo, on dépasse les autos : un accident au niveau du Pyla provoque un gros embouteillage.

Bref, gros farniente et en plus il fait vraiment beau, mais pas encore trop chaud. Juste un peu de natation au Moulleau (toujours pour essayer de nager plus vite que le courant descendant) et un peu de Freesbee à La Sallie.



Barbecue du soir, petit aller/retour au Moulleau, à vélo, pour une bonne glace au «Sorbet d’Amour» et balade sur la jetée.

Enfin, petit tour en voiture pour ... trouver un endroit où on reçoit la 3G (pour que je puisse publier mon site et Matthieu charger ses photos pour son montage vidéo du voyage scolaire aux USA.


MERCREDI 18 AOUT : TEMPS MAUSSADE ET UNO


Comme le prévoyait la météo, il a plu dans la nuit et le matin: donc pas de plage, mais une matinée très tranquille, l’occasion de commencer un tournoi de UNO.

Néanmoins, en milieu d’après-midi, on prend les vélos pour un tour au port ostréicole de la Teste de Buch, un petit port avec ses cabanes typiques, ses casiers à huîtres, ses bassins d’affinage. Retour par la piste cyclable qui traverse le marais et retour par la ville d’Arcachon. Achat au passage de quelques patisseries qu’on dégustera au retour avec un thé ... ou un Orangina pour Matthieu. 


Courses à Carrefour et bon petit apéritif/souper/barbecue. Pierre prépare de bon haricots verts frais, à l’ail pour accompagner les côtes de porc.

Puis poursuite du tournoi de UNO. Matthieu reprend le lead et enchaine les victoires ... c’est agaçant Happy

Un gros crapaud se promène devant le portillon.



JEUDI 19 AOUT : PLAGE A LA DUNE DU PYLA


Aujourd’hui, excursion traditionnelle à la Dune du Pyla. On y va à vélo évidemment. On monte la dune par l’escalier «touristique» et très fréquenté ... et on redescend de l’autre côté, jusqu’à la plage au pied de la Dune, face au Banc d’Arguin, non sans quelque inquiétude à l’idée de remonter tout ça, pieds nus, dans le sable.

Néanmoins, on profite bien de la plage, tout le monde se baigne (certains plus que d’autres), et on se fait bien bronzer aussi, malgré un léger voile nuageux de temps en temps.

Comme prévu, la remontée de la dune est un peu laborieuse mais pas dramatique. 



Une petite glace une fois revenu de l’autre côté (5€30 pour deux bâtons de glace, c’est pas donné !) et on prend les vélos pour revenir : Matthieu et moi nous arrêtons longuement pour se goinfrer de mures dans les ronces qui bordent la piste cyclable.

Poursuite du tournoi de Uno : je suis toujours dernier, mais les positions en tête se croisent : à suivre donc. Heureusement, «Numbers» (l’équivalent Apple d’Excel) permet de visualiser l’évolution des scores !


VENDREDI 20 AOUT : CUMULUS


Non, il ne s’agit pas de ces beaux nuages blancs de beau temps que l’on nomme Cumulus, mais plus prosaïquement du chauffe-eau électrique qui donnait déjà des signes de fatigue la veille et qui ce matin, ça se confirme, ne délivre plus que de l’eau froide. Drame, surtout pour Matthieu qui ne peut pas prendre sa longue douche quotidienne et laver ses longs cheveux 😀


Appel au propriétaire ... qui nous confie la résolution du problème. Chauffagiste ? non, c’est plutôt côté électricien qu’il faut chercher. On laisse un message chez un électricien proche, et on part à la plage au Moulleau. Petite séance de bronzette, on nage un peu, je me bats contre le courant pour rejoindre une petite plate-forme d’amarrage sur laquelle je bronze dix minutes. A mon retour sur la plage, Pierre est parti : l’électricien a rappelé et vient dépanner le chauffe-eau. A mon retour, le problème a été brillamment résolu par Pierre et l’électricien et la facture envoyée directement au propriétaire.


Déjeuner et grosse partie de UNO : je remonte dans le classement avant de me prendre 54 points au dernier tour 😟


Re-Plage au Moulleau, re-natation, re-bronzette. J’ai terminé le best-seller de l’été : «Absolument débordée» ... à lire absolument. Même si ce livre décrit jusqu’à la caricature la vie d’une administration territoriale, même ceux qui travaillent dans le privé retrouveront quelques portraits ressemblants parmi leurs collègues (du côté de la RH, de la Communication ... ou autour de la machine à café 😉.


Retour à la maison : des collègues de Pierre très sympathiques sont de passage et viennent prendre l’apéritif.


Enfin, barbecue et petite séance de 3G.

Message personnel : Matthieu s’engage à ressortir le livre de math de la valise 😀


SAMEDI 21 AOUT : PLAGE ET RESTAURANT


Matinée tranquille et petit tour à la plage au Moulleau. Matthieu et moi rejoignons à la nage une petite plate-forme flottante sur laquelle on peut bronzer un moment, bercés par le mouvement des vagues.

En début d’après-midi, courses au Carrefour de La Teste, l’occasion pour Matthieu de conduire un peu.


Puis fin de journée à la plage à Pereire : il fait chaud, l’eau est vraiment bonne. Matthieu fait un peu de palmes/tuba. On reste jusqu’à la marée basse, à 19h30.


A 21h30, on se présente au restaurant Royal-Moulleau où nous avons réservé, mais c’est le restaurant couru de la jetée et nous devons quand même patienter un peu pour avoir notre table ... bien placée. Matthieu ne fait pas dans l’originalité (entrecôte / frites). Pour ma part, je prendrai les 6 huîtres et Pierre la soupe de poisson, puis nous prenons le «parmentier de confit de canard aux cèpes».


Promenade obligatoire sur la jetée, avec la presque pleine-lune qui fait scintiller l’eau calme du bassin. Il fait très doux.

Retour à vélo (c’est mieux ...)


DIMANCHE 22 AOUT : VILLE D’HIVER ET LA SALLIE


Comme on s’est couché tard la veille pour cause de restaurant, le début de journée est assez lent ... Petit-déjeuner, lecture puis on part se promener au centre d’Arcachon, en passant par la «Ville d’Hiver», endroit très particulier, construite sur la «montagne», avec ses rues courbes, ses anciens chalets typiques et surtout ses magnifiques villas fin XIXe / début XXe noyés dans la verdure. Et au sommet de la «Montagne», le Parc Mauresque et aussi son belvédère. De là haut, la vue doit être magnifique sur le Bassin, mais seul Matthieu en profitera. Pierre et moi resterons au pied de l’édifice (ci-contre) : le vertige 🙃


Quelques courses en ville : Matthieu achète deux chemises, Pierre un petit polo et moi un gilet.

Vers 16h, nous partons vers la plage de la Sallie, sur l’Océan. Le temps est incertain (drapeau jaune) et les vagues fortes : l’occasion quand même de bien s’amuser dans les rouleaux, dans la zone surveillée évidemment. On se prend quelques bonnes claques, on a du sable vraiment ... partout, et de l’eau de mer dans le nez. Mais c’est bon 😀


Ensuite séance de cerf-volant : il y a du vent, ça tire fort et il vaut mieux s’assoir dans le sable pour piloter la voile.

Séance interrompue par l’arrivée de l’hélicoptère de la gendarmerie venu chercher un blessé (à cause d’une vague ? d’une chute de kite-surf ?)

Vidéo


Puis on repart : manque de chance, il y a un bouchon vers Arcachon, alors on décide de partir dans l’autre sens en espérant prendre une petite route transversale ... sauf qu’on est dans les Landes avec de longues lignes droites et le prochain rond-point est à 10km et quand on part vers l’Est, on tombe ... sur un autre bouchon, très bouché ! Re-demi-tour, retour vers Arcachon, et donc évidemment on retombe sur le bouchon, mais moins bouché que le précédent. Bref, 1h10 et 36km pour simplement revenir de la plage: pas grave pour Matthieu, cela fait gonfler son carnet de conduite accompagnée. 

Apéritif / Barbecue / Chamallows grillés (pas beaucoup de succès) / Télé


LUNDI 23 AOUT : CAZAUX


Aujourd’hui ce sera à vélo un tour à Cazaux, son étang, sa base militaire !

Pas de difficulté particulière. On fait un détour par l’aérodrome d’Arcachon Villemarie ... mais pas d’activité. Il faut dire qu’il est passé midi. Puis après une très, très longue ligne droite, on arrive à Cazaux. On achète un sandwich, on s’installe au bord de la plage ... et on mange en regardant passer les avions de chasse qui s’entraînent dans le secteur : c’est évidemment bruyant, mais plutôt sympa. Il y a des Alphajet et ... des avions biplaces que je n’ai pas identifiés. Ils passent en général les uns après les autre mais aussi parfois en formation avec séparation au dessus de l’étang. 


Retour ... en repassant par la longue ligne droite. Pause un peu plus loin pour manger quelques bonnes mures et retour. 

Total : 42,7 km / 2h38 / 16,2 km/h de moyenne (peut mieux faire) / vitesse max : 41,7 km/h

Pause, puis petite séance de plage au Moulleau. Le temps, a priori menaçant, puis se dégage. La mer est haute, pour une fois pas de courant. Je fais un petit aller/retour sur la plate-forme flottante. Finalement, les nuages arrivent quand même et on revient rapidement à la maison.


Apéritif (hum, le bon Sainte-Croix Dumont ...), bon faux-filets au barbecue et glace au Sorbet d’Amour au Moulleau (parfums Irish Coffee / Grand Marnier pour moi). 



Petite promenade sur la jetée. Il fait doux, la mer est super calme, le soleil finit de se coucher. C’est très beau.



MARDI 24 AOUT : PLAGE


Programme léger pour cette journée.

Petite promenade en ville le matin, en passant encore par la ville d’Hiver pour découvrir de nouvelles villa : malheureusement, on n’a pas encore gagné au Loto pour en acheter une (même une petite ...)


Grosse partie de UNO

Plage à La Sallie. Grosses vagues mais vent calme : le cerf-volant est un peu mou.

Apéritif (hum le Sainte Croix Dumont ...) et barbecue traditionnel



MERCREDI 25 AOUT : TOUR DU BASSIN D’ARCACHON A VELO


Gros programme aujourd’hui : le tour du bassin à vélo, d’Arcachon vers le Cap Ferret et retour par bateau, soit environ 70 km prévus. En fait, suite à une petite erreur de guidage Sad , on aura fait au total 80,9 km en 4h28 (hors pauses), soit 18.1 km/h de moyenne.

On fait la pause vers 13h à Andernos, après déjà 52 km : on est épuisés ... et les fesses sont douloureuses ! Déjeuner rapide ... et pas terrible au «New Pub». Quant à la mer, elle a simplement disparu: son retour est prévu à 18h. Il faut dire qu’Andernos est tout à fait au fond du Bassin.


On reprend les vélos. Il fait vraiment très chaud. La piste cyclable traverse les longues forêts de chênes et de pin de la presque-île, mais il n’y a pas beaucoup d’ombre. Petite pause mures avec Matthieu.

Vers 17h, on arrive au «Truc-Vert», une plage côté Atlantique. On prend d’abord un rafraîchissement au Bar Vert: on est assoiffés et les réserves d’eau sont épuisées. Puis on va sur la plage ... bondée ! Pierre nous offre à nouveau à boire. A gauche de la plage, les surfeurs sont allongés sur leurs surfs et attendent La vague. En face la zone surveillée où l’on s’amuse dans les gros rouleaux : même Pierre va à l’eau. C’est trop bon après l’effort et la chaleur. L’eau est délicieuse et on se laisse monter et descendre dans les grosses vagues. Ca fait du bien. 


Petite séance de bronzette et dernier petit trajet pour le Cap-Ferret afin de prendre le bateau pour Le Moulleau ... après une petite glace à l’italienne.


Soirée tranquille et repos mérité !


JEUDI 26 AOUT : REPOS


Gros programme aujourd’hui : repos et la plage !

Le temps est un peu lourd et humide. Vers midi, on va à la plage au Moulleau. Ambiance calme : peu de monde, le ciel un peu voilé et la marée très basse. Matthieu et moi nageons jusqu’au banc de sable découvert par la marée au delà du chenal. Et au retour sur la plage, je calcule une série de 32 limites de termes de suites Un prises dans le livre de math de Matthieu ... pendant que celui-ci dore béatement au soleil : le monde à l’envers 😀


Déjeuner, grosse partie de UNO (je remonte au score), farniente.

Il tombe quelques gouttes de temps en temps. 

Petit tour à pied en ville avec Pierre, toujours en admirant les villas de la Ville d’Hiver.


Bonne nouvelle : les vélos se sont vendus plus de 60€ chacun sur eBay et les acheteurs viendront les chercher samedi matin, avant notre départ.

Gros apéritif et souper : il faut bien finir les restes ! 

Et partie de UNO pour terminer : Pierre reprend la tête.


VENDREDI 27 AOUT : DU VENT !


Ciel chargé et bonnes rafales de vent pour ce dernier jour, mais on va essayer d’en profiter quand même.

On commence par un café en terrasse au Moulleau, profitant d’un rayon de soleil. 



Puis on tente la plage : mais là, au ras du sol, avec le vent, c’est le sablage (ou le peeling) assuré ! Et sur le bassin, les bateaux danses sur l’eau. On bat rapidement retraite. 





Retour à la maison, dernière salade de riz, série de calculs de limites avec Matthieu (il faut bien justifier le livre de maths) et dernière partie de UNO : Matthieu prend définitivement la tête ... jusqu’à l’année prochaine 😀


Histoire de sortir quand même, on prend la voiture vers Biscarosse. Le centre ville ne présente pas beaucoup d’intérêt, alors on va vers la plage. Spectacle grandiose des vagues, de l’écume, et d’une énorme baïne qui court le long de la plage avec un courant digne d’un torrent Suisse ! Evidemment, le drapeau est rouge, néanmoins Matthieu et moi nous trempons les pieds dans la baïne (la marée monte et la baïne se remplit, donc pas de risque de se faire entraîner au large et de toute façon, on a très largement pied). On s’amuse à se laisser filer à toute vitesse par le courant ou à lutter contre celui-ci pour le remonter. La force du courant est vraiment impressionnante et on comprend mieux comment, quand une baïne se vide, des nageurs même entrainés peuvent se faire emporter. En tous cas, l’eau est très bonne et on s’amuse bien, pour la dernière fois des vacances.





Retour à la maison, début de rangement et départ pour le restaurant Royal Moulleau (finalement, c’est un peu notre cantine ...). On se fait plaisir. La serveuse, très sympathique et qui commence à nous connaître, nous offre le punch (même Matthieu ... mais après il sera à l’eau : c’est lui qui conduit pour le retour). On commence par quelques huîtres : Matthieu goutte sa première huître. Notre pavé de thon grillé est excellent (moelleux, pas du tout sec) et l’entrecôte de Matthieu vraiment très bonne aussi. Pour mon dessert, je prends des «Cannelés façon profiterolles» ... délicieux.



Dernière promenade sur la jetée, photo à trois et retour.


RESULTATS DU TOURNOI DE UNO


Victoire incontestable de Matthieu


TRACE DES PROMENADES A VELO


Entre ballades et allers/retours à la plage, on aura fait près de 250 km à vélo et très peu utilisé la voiture !


Traces GPS (compatibles GoogleMap)


  • Tour du bassin d'Arcachon
  • Traversée du Bassin en bateau
  • Cazaux
  • Arcachon - La Sallie
  • Village ostréicole